Actions de recherche

Afin de couvrir l’ensemble des besoins de la filière terre crue, le travail du projet est organisé selon 9 thèmes :

  • Comportement mécanique des ouvrages en terre crue : cet axe a pour objet de lever les verrous existants liés au comportement thermo-hydro-mécanique sous chargement statique ou dynamique des principales typologies constructives en terre crue
  •  Confort et efficacité énergétique des bâtiments en terre crue : étude des phénomènes qui peuvent avoir une influence sur le confort des usagers, la qualité de l’air intérieur et l’efficacité énergétique des constructions en terre crue
  •  Durabilité : étude de la stabilité des propriétés de la terre crue afin de prédire la durée de vie d'un ouvrage en tenant compte de la technique constructive mise en œuvre
  •  Essais in situ : développement d’essais de contrôle de la qualité de la production des éléments d’ouvrages
  • Impacts environnementaux : étude des impacts environnementaux afin d’identifier les stratégies constructives les plus vertueuses pour l’environnement
  • Réglementation : étude des normes internationales existantes et réflexion sur une stratégie réglementaire adaptée au matériau terre crue
  • Sécurité incendie : étude performantielle de la réaction au feu du matériau terre (fibré ou non fibré) et de la résistance au feu des ouvrages en terre par une approche expérimentale et numérique
  • Socioculture de la terre crue : étude des représentations, de l’impact social et prise en compte du point de vue des habitants et des bâtisseurs des architectures de terre. Etude des stratégies de formation.
    Enquêteur•trices financé•es par le PN pour le programme de recherche de l’axe socioculture en 2021-2022 :
    - Aymone Nicolas, doctorat en histoire de l’architecture
    - Alain Marcom, auteur du livre Construire en terre paille (terre vivante)
    - Jean Goizauskas, doctorant en sociologie des sciences et des techniques
    - Isabelle Moulis, ethnologue du patrimoine
    - Geneviève Pruvost, sociologue du travail et du genre au Centre d'étude des mouvements sociaux
    - Kenza Belahnech, doctorante sur le sujet savoir et pouvoir faire dans les professions de la construction
  • Valorisation : rédaction des guides techniques valorisant les résultats des recherches menées dans le projet et actions de communication auprès des professionnels pour la dissémination des connaissances acquises lors du projet